Mardi 20 Février, 2018

Défense

Visite de la Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées

Le 12 janvier 2018 le monde combattant a été reçu par Madame Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'Etat auprès le la Ministre des Armées dans l'enceinte de l'école Militaire d'Aix en Provence.

Lire la suite : Visite de la Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées

 

Evolution des effectifs militaires nationaux

Nous vous livrons ci-après les effectifs militaire Terre-Air-Mer ces 10 dernières années. On note une décrue progressive des effectifs jusqu’en 2015.  Du fait des attentats réalisés sur notre sol, il a été décidé de stopper cette baisse et de renforcer de 10000 postes en plus les effectifs à destination des unités opérationnelles et de cyberdéfense. Cela met fin à la période de baisse. Vous trouverez ci-après un graphique donnant ces effectifs.
Ces chiffres sont issus du 10e rapport de la condition militaire du Haut Comité d’évaluation édité par le Ministère de la défense paru en octobre 2016.

 

La taxe attentat fixée pour 2017

C'est le montant de la taxe attentat prélevée sur tous les contrats d'assurance dommages en 2017 (auto, habitation). Cette taxe, en hausse de 1,60 Euro, finance le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et autres infractions (FGTI). Elle rapportera 140 millions d'euros supplémentaires par an au Fonds de garantie des victimes du terrorisme.

   

Création de la 4e brigade d’aérocombat

Le 5 juillet 2016 s’est tenue à Clermont-Ferrand, la cérémonie officielle de création de la 4ème brigade d’aérocombat de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT), présidée par le chef d’état-major de l’armée de terre, le général d’armée Jean-Pierre BOSSER.

Forte de 3000 militaires et de 150 hélicoptères (Tigre, NH90, Puma, Gazelle), la 4ème «BAC» est placée sous les ordres du Général Gilles Darricau et dépend du commandant de l’ALAT, le général GOURLEZ de la Motte. «A vocation interarmes», elle regroupe trois régiments d’hélicoptères de combat, le 1er RHC de Phalsbourg, le 3ème RHC d’Etain et le 5ème RHC de Pau, ainsi que la 4ème compagnie de commandement et de transmission.

La brigade d’ «aérocombat», décrite par le CEMAT comme une «retour aux sources», lors de la présentation du nouveau modèle de l’armée de terre «au contact» en mai 2015. Elle aura pour mission la conduite des opérations de la troisième dimension (raids, transport tactique…) ainsi que des opérations mixtes en coordination avec les forces terrestres, aussi bien en OPEX que sur le territoire national.

Les autres moyens alloués à la troisième dimension, l’artillerie sol-air et les drones tactites, ne sont, pour l’instant pas intégrés à cette brigade.

 

Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

Le décret n°2016-99 du 12 juillet 2016 portant création de la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est paru au JO du 13 juillet 2016.
Cette médaille est décernée, à compter du 1er janvier 2006 (effet rétroactif), aux français et étrangers tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis sur le territoire national ou à l’étranger contre les intérêts de la République Française.
Cette médaille se présente sous la forme d’une fleur à 5 pétales suspendue à un ruban blanc. Elle se porte juste après l’Ordre National du Mérite.

   

Page 1 sur 5